450 420-6262

Ne laisse pas le stress gérer ta vie

Nous sommes nombreux à avoir de la difficulté à tolérer l’incertitude. Qu’on se dise les vraies choses, en ce moment, de l’incertitude on se noie dedans. Cela a pour résultat de créer du stress chez bien des gens. Roxanne, notre intervenante jeunesse a donc décidé de démystifier l’anxiété.

Le stress… C’est normal, tout le monde en vie à un moment ou un autre. Ce n’est ni bon ni mal. Si on lui octroyait une couleur, celui-ci serait gris. Pourquoi gris? Parce que le gris à mille et une nuance, il n’est ni noir ni blanc et sa teinte est subjective d’une personne à l’autre. On peut le considérer comme un signal d’alarme que notre corps nous lance face à un danger qu’il soit réel ou non. Ceux qui me connaissent savent à quel point j’aime imager mes interventions. Je ne vous surprendrai donc pas en vous demandant comment vous réagiriez en voyant ceci dans votre douche.

Certaines personnes vont paniquer, chercher à fuir, d’autres vont tenter de l’attaquer avant qu’elle ne le fasse, alors que pour certains, cette créature est attrayante et curieuse et ils auront envie de la prendre, voir même de l’apprivoiser. Pour le stress, c’est la même chose.

Lorsqu’on passe une période de stress intense, on peut choisir de l’attaquer, de la fuir ou de l’étudier pour mieux la comprendre. Il est important d’agir parce que si on laisse les choses aller, qu’on reste passif, c’est là que le stress devient problématique. Sur un continuum, le stress se retrouve au centre, c’est le point 0. Si on le laisse prendre de l’ampleur sans rien faire, deux possibilités peuvent arriver : tout peut devenir menaçant (anxiété), ou, tout au contraire, plus rien ne l’est (dépression).

Les symptômes du stress sont nombreux. Ils affectent quatre sphères de notre personnalité : physique, psychologique, émotionnelle, ainsi que la MÉMOIRE. Les symptômes physiques sont les plus faciles à identifier puisque soit il se voit, soit on les ressent. C’est notre corps qui nous parle.

Physique (les mots deviennent des MAUX)

  • Tension musculaire
  • Rougeur de la peau
  • Sueur
  • Poing qui se serre
  • Mâchoire qui serre / Maux de dents
  • Maux de ventre / Estomac
  • Maux de tête
  • Hyperactivité
  • Rythme cardiaque qui augmente

Psychologique

  • Insomnie
  • Hypersomnie
  • Faible niveau de concentration
  • Inquiétude irrationnelle

Émotionnelle

  • Tristesse
  • Colère
  • Changement d’humeur

Tout cela, c’est bien beau, mais on s’en sort comment de tous ces symptômes et de toutes ces pensées? Il n’y a pas de formules magiques. Il est impossible de faire disparaître le stress en faisant un simple vœu ou en l’ignorant. D’ailleurs, le stress déteste être ignoré et cela ne fait que lui faire prendre plus de place! (En passant, c’est comme le COVID-19… si on l’ignore, il va prendre plus de place.)

Ce qui est important, c’est de NE PAS LAISSER LE STRESS GUIDER NOTRE VIE. Nous sommes notre propre patron. Comme je vous mentionnais plus haut, notre corps répond automatiquement au signal de danger (fuir, attaquer ou se figer). C’est sa façon de survivre et à la base c’est quand même bien utile. Les soucis, c’est que maintenant, les sources de stress que nous rencontrons ne demandent pas la même réaction. Je ne dois pas réagir devant un loup de la même façon que devant un exposé oral… Ou encore, dans les circonstances présente, devant les médias qui nous bombardent en ce moment : Pourquoi toutes ces choses arrivent-elles? Comment rester positif malgré tout? Que puis-je faire pour aider?

Voici donc quelques pistes de solution pour diminuer l’emprise du stress sur votre vie. Bien entendu, elles ne fonctionnent pas toutes pour tout le monde. C’est important de les adapter à votre personnalité et d’y mettre votre couleur :

  • Faire des listes! Elles sont un excellent allié dans la gestion du stress. Elles permettent de sortir de notre tête pour un moment;
  • Parler avec quelqu’un en qui j’ai confiance ou nommer à la personne concernée ce qui se passe;
  • Le stress amène un surplus d’énergie. Alors, utilise cette énergie de manière positive. Va courir, fais des étirements, entraîne-toi (il y a des vidéos sur internet et gratuits en plus);
  • Tout te dérange autour de toi, même la mouche qui vole? Ça te donne envie de tout casser? Prends du temps seul pour te calmer, mets des écouteurs, écoute de la musique, ferme les yeux et imagine un endroit apaisant;
  • Aucune concentration, tu voyages dans la lune sans même quitter ton divan? Essaie de respirer. Plusieurs applications sont accessibles afin de vous aider sans que vous ayez à compter. Personnellement, j’utilise RespiRelax+.
  • Les inquiétudes sont souvent la preuve d’une grande imagination. Dessiner, écrire, danser… Créer peut être un excellent moyen de concentrer notre tête sur quelque chose de plaisant et de sortir les inquiétudes.
  • Souvent, quand les éléments de stress viennent en grand nombre, on perd nos repères et on se sent submergé. Prendre le temps d’analyser calmement et de prendre une chose à la fois nous permet de ralentir.

Et pour garder le tout à distance, il suffit de mettre en place des mécanismes de protection.
Comme le dit le proverbe:  »un esprit sain dans un corps sain » ; mange sainement, soit actif, évite la caféine, dors suffisamment et étire-toi!

 Essaie de planifier, d’organiser ton espace et ton horaire. RIGOLE UN BON COUP, exprime ce que tu ressens et PAR-DESSUS TOUT… soit bienfaisant envers toi-même!

Un dernier conseil : ATTENTION AUX MAUVAIS PLANS DE FUITE!

Pour se rassurer ou normaliser les choses, ça arrive souvent qu’on utilise de mauvaises stratégies :

  • Manger pour compenser;
  • Fuir dans le monde virtuel;
  • Consommer de l’alcool ou des drogues;
  • « Foxer » l’école ou le travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs requis sont indiqués *

Prochains événements

Pas d'évènements prévus pour le moment.